Généralement, nous n'avons pas eu d'eau plus que le haut de la cheville, le temps étant sec et chaud depuis quelques jours.
passage à gué
sur lequel il est facile de marcher, ça ne glissait pas.
Ortilles et ronces à volonté
Le premier ponton qu'il ne faut pas passer
Encore un gué...
Le guide le petit crapahute nous indique de prendre à gauche sans le passer... erreur, le sentier était bien moins fréquenté, la trace en mauvais état. On l'a pris au retour.
Pourtant les traces étaient + visibles!
Passage à gué, fraîcheur jusqu'au mollet.
en passant sur la rive gauche du torrent, en hauteur. En fait, le sentier suit en pente douce une canalisation enfouie dans le terrain. On enjambe un beau précipice grâce à cette passerelle
qu'on voit pas, raison de cette main courante.
Une dernière passerelle enjambant le torrent
Sur la droite, vue en amont du torrent
Torrent le Fornant
Sur la gauche, l'aval du torrent avec une chute
La passerelle
ce sentier monte jusqu'à un pylone dans un champ, passage glissant et très boueux.
on continue tout droit.
Rive droite, on longe le torrent en hauteur
Une construction récente pour les eaux usées nous "ferme" le passage. Peut être la raison pour laquelle il n'y a aucun panneau indicateur sur tout le tracé. On continue quand même, la cascade se trouve à 3-400m de là.
Une chaine (en haut à gauche) est en place pour faciliter le passage potentiellement glissant.
On doit y mettre les mains pour grimper sur env 10m, il y a aussi un bout de chaîne.
vue en aval
Torrent le Fornant
On distingue le pont juste au-dessus.
18h, plein été, le soleil crée une belle lumière
Comme c'est assez encaissé, nul doute, mon GPS fait au mieux pour recevoir le signal des satellites. Celà se traduit par quelques lignes bien droites et des chevauchement de parcours dûs à la mauvaise réception su signal et non à la configuration des lieux.
Seul bémol, l'odeur d'ordures à proximité, le petit ravin sur la gauche doit encore servir de décharge pour une classe de population irrespectueuse de la nature.
mais pas de grande difficulté.
Trous creusés par le torrent dans la roche
Superbe jeu de lumière dans le torrent.
Superbe jeu de lumière dans le torrent.
Ce tronc plein de mousse propose comme un sentier menant à la croix plus haut. Magnifique ce jeu de lumière.
Vue en amont sur "mes" jeux de lumière...
sur deux ruines de maisons aux abords du torrent. Il devait y faire frais et humide.
au lieu de passer sous le pylone dans le champ. Plus court mais avec une petite cabriole à faire...
vue amont
d'une faille les pieds sur celle de gauche, les mains sur celle de droite. Celà m'a semblé plus simple que de passer par le fond du trou.
On rejoint l'autre sentier devant la passerelle
Large sentier, faible dénivelé.
fallait le passer ou non selon le guide. Sentier finalement plus agréable, 2-3 gués en moins, ainsi que le passage escarpé dans la forêt pour rejoindre le bon sentier.
Barrière défoncée certainement par un tronc.
On retrouve nos ortilles et passages à gué
Petits passages boueux
ou ornière d'ortilles et  de ronces
le muret dans l'eau
ça c'est du torrent...   ;o)
lors de notre première tentative pour venir sur ce sentier.
Dernier... ou premier gué, fin du sentier.
Finalement, une toute belle balade et originale.
Ce, malgré le manque de signalisation, l'état du sentier et les gués à franchir, les travaux et l'odeur de décharge au pied de la cascade. Pensez à prendre des bonnes bottes ou des sandales.
100703 Torrent le Fornant été FR
moustique
Author: moustique (ID: 3214)
Posted: 2010-07-06 23:33 GMT+00:00
Mileage: 5.25 km
(0 ratings)
Tags: Hiking, Landscape, Balade, France, Torrent des Usses
Views: 2500
Share
Embed this trip
Click here to load all photos (50)

Retour dans la vallée des Usses équipés en conséquence cette fois, cad avec des sandales confortables pour la marche sur terre comme dans l'eau!
5-6 passages à gué dans l'eau fraîche et agréable du torrent.
Le sentier n'est pas balisé, ni entretenu du coup, en short, merci les branchages et ortilles contre les mollets :o( La raison de cet état peut venir de travaux effectués en amont ce qui ne gêne pas le charme des 99% du reste du sentier.

Un des passage à gué
Généralement, nous n'avons pas eu d'eau plus que le haut de la cheville, le temps étant sec et chaud depuis quelques jours.
passage à gué
Souvent, un muret se trouve dans l'eau
sur lequel il est facile de marcher, ça ne glissait pas.
Ortilles et ronces à volonté
Le premier ponton qu'il ne faut pas passer
Encore un gué...
Second ponton
Le guide le petit crapahute nous indique de prendre à gauche sans le passer... erreur, le sentier était bien moins fréquenté, la trace en mauvais état. On l'a pris au retour.
Pourtant les traces étaient + visibles!
Passage à gué, fraîcheur jusqu'au mollet.
On a retrouvé le bon sentier,
en passant sur la rive gauche du torrent, en hauteur. En fait, le sentier suit en pente douce une canalisation enfouie dans le terrain. On enjambe un beau précipice grâce à cette passerelle
Sur la gauche, pente raide jusqu'au torrent
qu'on voit pas, raison de cette main courante.
Une dernière passerelle enjambant le torrent
Sur la droite, vue en amont du torrent
Torrent le Fornant
Sur la gauche, l'aval du torrent avec une chute
La passerelle
On a pris tout droit
ce sentier monte jusqu'à un pylone dans un champ, passage glissant et très boueux.
Passage à côté du pylone au bord du champ
on continue tout droit.
Rive droite, on longe le torrent en hauteur
Travaux. Chemin barré!
Une construction récente pour les eaux usées nous "ferme" le passage. Peut être la raison pour laquelle il n'y a aucun panneau indicateur sur tout le tracé. On continue quand même, la cascade se trouve à 3-400m de là.
Seul passage escarpé
Une chaine (en haut à gauche) est en place pour faciliter le passage potentiellement glissant.
Le sentier passe par ce monticule rocailleux
On doit y mettre les mains pour grimper sur env 10m, il y a aussi un bout de chaîne.
Presque arrivé à la cascade de Barbannaz
vue en aval
Torrent le Fornant
Cascade de Barbannaz
On distingue le pont juste au-dessus.
18h, plein été, le soleil crée une belle lumière
Depuis le fond de la cascade.
Comme c'est assez encaissé, nul doute, mon GPS fait au mieux pour recevoir le signal des satellites. Celà se traduit par quelques lignes bien droites et des chevauchement de parcours dûs à la mauvaise réception su signal et non à la configuration des lieux.
Cascade de Barbannaz, effectivement, très belle
Seul bémol, l'odeur d'ordures à proximité, le petit ravin sur la gauche doit encore servir de décharge pour une classe de population irrespectueuse de la nature.
Retour sur la seule partie "délicate"
mais pas de grande difficulté.
Trous creusés par le torrent dans la roche
Superbe jeu de lumière dans le torrent.
Superbe jeu de lumière dans le torrent.
Superbe jeu de lumière dans la nature
Ce tronc plein de mousse propose comme un sentier menant à la croix plus haut. Magnifique ce jeu de lumière.
Vue en amont sur "mes" jeux de lumière...
Seule la fenêtre à résisté
sur deux ruines de maisons aux abords du torrent. Il devait y faire frais et humide.
Cette fois, on longe la canalisation, vue aval
au lieu de passer sous le pylone dans le champ. Plus court mais avec une petite cabriole à faire...
vue amont
C'est passer sur la canalisation au-dessus
d'une faille les pieds sur celle de gauche, les mains sur celle de droite. Celà m'a semblé plus simple que de passer par le fond du trou.
On rejoint l'autre sentier devant la passerelle
Large sentier, faible dénivelé.
Le ponton pour lequel il n'était pas clair s'il
fallait le passer ou non selon le guide. Sentier finalement plus agréable, 2-3 gués en moins, ainsi que le passage escarpé dans la forêt pour rejoindre le bon sentier.
Barrière défoncée certainement par un tronc.
On retrouve nos ortilles et passages à gué
Petits passages boueux
ou ornière d'ortilles et de ronces
passage à gué, sur la gauche, on distingue
le muret dans l'eau
ça c'est du torrent... ;o)
L'avant dernier gué, celui qui nous avait bloqué
lors de notre première tentative pour venir sur ce sentier.
Dernier... ou premier gué, fin du sentier.
Reflets
Finalement, une toute belle balade et originale.
Ce, malgré le manque de signalisation, l'état du sentier et les gués à franchir, les travaux et l'odeur de décharge au pied de la cascade. Pensez à prendre des bonnes bottes ou des sandales.
Post to:
FacebookMySpaceDiggDelicious
StumbleUponGoogle BookmarksYahoo! Bookmarks
FunPHEMiDEMi

Comments

Loading...

Leave your comment

Name:
Email: (Optional)
URL: (Optional)
Message:
You can use some HTML tags, such as <b>, <i>, <u>, <s>
Verification:


Regenerate
 
©2020 Mobile Action Technology, Inc.