présenté par:  http://yethidom.pagesperso-orange.fr

Saint-Aubin est une commune située dans le département du Lot-et-Garonne (région d'Aquitaine). La ville de Saint-Aubin appartient au canton de Monflanquin et à l'arrondissement de Villeneuve-sur-Lot.
Le petit village de Saint-Aubin est devenu le haut lieu du pruneau français. C’est là que se cultive, se récolte et se transforme ce célèbre fruit sous toutes ses formes.
P1340923
Récolte des prunes d'ente à la machine.
Après la mise en place d'une sorte de mâchoire mécanique enserrant le tronc du prunier, un vaste parapluie renversé se déploie sous l'arbre, les mâchoires de l'engin appliquent de très puissantes vibrations, qui font tomber les prunes mûres.
P1340926
A côté du pruneau, le territoire est marqué par une activité agricole riche : élevage, production laitière, vigne, tabac brun et blond, et cultures irriguées. L'accueil à la ferme est également répandu pour permettre aux vacanciers de découvrir ce pays de manière originale et personnalisée.
Histoire de la prune d'ente et du pruneau d'Agen.
Au XIIIème siècle, les Croisés, après avoir tenté en vain de prendre la ville de Damas, ramenèrent chez nous une variété nouvelle de prunier dit "prunier de Damas". Les moines de l'Abbaye de Clairac, par croisement d'un prunier de Damas et d'un prunier local, créèrent une nouvelle variété de pruniers, baptisés pruniers d'Ente (du vieux français "enter = greffer"
Par la suite, lors d'une année de surproduction, ils constatèrent que la prune, séchée et "cuite" au soleil, était délicieuse et pouvait se conserver ..... ainsi naquit le pruneau !
Les pruneaux étaient embarqués à bord de gabarres ( bateau traditionnel de la Dordogne à fond plat ), dans le port d'Agen à destination de Bordeaux.... d'où l'appellation de "pruneaux d'Agen" , alors que la zone de production est plutôt située dans le Villeneuvois....
Le plus célèbre marché aux pruneaux de la région a lieu, tous les ans,le 2ème dimanche de septembre à Saint-Aubin...
Le séchage traditionnel :
Les fruits sont placés, bien espacés, sur les claies, de façon à se qu'ils ne se touchent pas. 
Pour un séchage régulier, les fruits doivent être retournés chaque jour.
Pour ne pas altérer la récolte, les claies sont rentrées le soir.
P1340943
Caractéristiques de l'église de Saint-Aubin:

- Abside ronde 
- Choeur du XIII° siècle 
- Nef remaniée au XVI° siècle 
- Clocher-mur triangulaire à trois arcades, avec trois cloches 
- Portail sur la façade encadré de deux contreforts
P1340940
Discours pour l''ouverture de la foire au pruneaux 2009 devant la mairie.
P1340915
P1340916
Séchage des prunes:
Aujourd'hui, Les "tunnels de séchage" ventilés ont remplacé les fours. 
Un seul passage d'environ 20 heures à 75° de moyenne dans le tunnel permet la transformation complète de la prune en pruneau.
Un contrôle du taux d'humidité est effectué au sortir du tunnel; le pruneau doit avoir une teneur en eau de 21 à 23 %.
Autrefois, les prunes étaient déshydratées au soleil ou dans des fours à pain, puis des étuves spécifiques ont été fabriquées.

Etuve à arbre tournant 1850

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Etuve à chemin de fer 1880

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Etuve à raporteur 1880

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Etuve à chariot tournant 1906

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Trieur à prunes ( calibreur à pruneaux )

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Trieur à prunes ( calibreur à pruneaux )

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
Alambic ambulant à charge ou à feu nu.
C'est avec ce type d'appareil que l'on obtient l'eau de vie de pruneaux.
Il faut environ 4 kilos de fruits fermentés pour obtenir 1 litre d'eau de vie à 60 degrés.

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot

Mes autres présentations: Argentine, Australie, Chine, Japon, Malaisie, Nouvelles Zélande, Portugal, ect. ---> sur:

http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
Foire aux pruneaux de Saint Aubin
yethidom
Author: yethidom (ID: 8016)
Posted: 2010-01-19 08:19 GMT+00:00
Mileage: 13.82 km
(1 rating)
Tags: Travel, Photography, Good Food, Landscape
Views: 18587
Share
Embed this trip
Click here to load all photos (25)

La prune d'Ente d’Agen est un beau fruit oblong. Lorsqu'elle est mûre, elle prend une couleur pourpre violet sur fond bleuté. Sa chair est jaune, tendre et délicieusement sucrée. C’est sa culture et les techniques de déshydratation utilisées qui la transforme en pruneaux de Saint Aubin.

Saint-Aubin
présenté par: http://yethidom.pagesperso-orange.fr

Saint-Aubin est une commune située dans le département du Lot-et-Garonne (région d'Aquitaine). La ville de Saint-Aubin appartient au canton de Monflanquin et à l'arrondissement de Villeneuve-sur-Lot.
P1340910
Le petit village de Saint-Aubin est devenu le haut lieu du pruneau français. C’est là que se cultive, se récolte et se transforme ce célèbre fruit sous toutes ses formes.
P1340923
P1340942
Récolte des prunes d'ente à la machine.
Après la mise en place d'une sorte de mâchoire mécanique enserrant le tronc du prunier, un vaste parapluie renversé se déploie sous l'arbre, les mâchoires de l'engin appliquent de très puissantes vibrations, qui font tomber les prunes mûres.
P1340926
P1340913
A côté du pruneau, le territoire est marqué par une activité agricole riche : élevage, production laitière, vigne, tabac brun et blond, et cultures irriguées. L'accueil à la ferme est également répandu pour permettre aux vacanciers de découvrir ce pays de manière originale et personnalisée.
P1340929
Histoire de la prune d'ente et du pruneau d'Agen.
Au XIIIème siècle, les Croisés, après avoir tenté en vain de prendre la ville de Damas, ramenèrent chez nous une variété nouvelle de prunier dit "prunier de Damas". Les moines de l'Abbaye de Clairac, par croisement d'un prunier de Damas et d'un prunier local, créèrent une nouvelle variété de pruniers, baptisés pruniers d'Ente (du vieux français "enter = greffer"
P1340914
Par la suite, lors d'une année de surproduction, ils constatèrent que la prune, séchée et "cuite" au soleil, était délicieuse et pouvait se conserver ..... ainsi naquit le pruneau !
P1340933
Les pruneaux étaient embarqués à bord de gabarres ( bateau traditionnel de la Dordogne à fond plat ), dans le port d'Agen à destination de Bordeaux.... d'où l'appellation de "pruneaux d'Agen" , alors que la zone de production est plutôt située dans le Villeneuvois....
P1340922
Le plus célèbre marché aux pruneaux de la région a lieu, tous les ans,le 2ème dimanche de septembre à Saint-Aubin...
P1340931
Le séchage traditionnel :
Les fruits sont placés, bien espacés, sur les claies, de façon à se qu'ils ne se touchent pas.
Pour un séchage régulier, les fruits doivent être retournés chaque jour.
Pour ne pas altérer la récolte, les claies sont rentrées le soir.
P1340943
P1340941
Caractéristiques de l'église de Saint-Aubin:

- Abside ronde
- Choeur du XIII° siècle
- Nef remaniée au XVI° siècle
- Clocher-mur triangulaire à trois arcades, avec trois cloches
- Portail sur la façade encadré de deux contreforts
P1340940
P1340919
Discours pour l''ouverture de la foire au pruneaux 2009 devant la mairie.
P1340915
P1340916
P1340933
Séchage des prunes:
Aujourd'hui, Les "tunnels de séchage" ventilés ont remplacé les fours.
Un seul passage d'environ 20 heures à 75° de moyenne dans le tunnel permet la transformation complète de la prune en pruneau.
Un contrôle du taux d'humidité est effectué au sortir du tunnel; le pruneau doit avoir une teneur en eau de 21 à 23 %.
P1340974
Autrefois, les prunes étaient déshydratées au soleil ou dans des fours à pain, puis des étuves spécifiques ont été fabriquées.

Etuve à arbre tournant 1850

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340975
Etuve à chemin de fer 1880

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340976
Etuve à raporteur 1880

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340977
Etuve à chariot tournant 1906

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340986
Trieur à prunes ( calibreur à pruneaux )

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340987
Trieur à prunes ( calibreur à pruneaux )

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot
P1340988
Alambic ambulant à charge ou à feu nu.
C'est avec ce type d'appareil que l'on obtient l'eau de vie de pruneaux.
Il faut environ 4 kilos de fruits fermentés pour obtenir 1 litre d'eau de vie à 60 degrés.

Photo prise au musée du pruneau
Ets Berino-Martinet
Lafitte-sur-Lot

Mes autres présentations: Argentine, Australie, Chine, Japon, Malaisie, Nouvelles Zélande, Portugal, ect. ---> sur:

http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
Post to:
FacebookMySpaceDiggDelicious
StumbleUponGoogle BookmarksYahoo! Bookmarks
FunPHEMiDEMi

Comments

Loading...

Leave your comment

Name:
Email: (Optional)
URL: (Optional)
Message:
You can use some HTML tags, such as <b>, <i>, <u>, <s>
Verification:


Regenerate
 
©2017 Mobile Action Technology, Inc.