Les Naxi comptent 309 000 habitants, répartis dans la préfecture du Lijiang et dans toute la partie Nord du Yunnan.
Les prêtres Dongba transmettent l’histoire, la littérature et la religion du peuple Naxi. Ils se rattachent au culte Bon tibétain et pratiquent la divination et danses rituelles. C’est une religion sans temple, avec des cérémonies pratiquées pendant les fêtes et festivals.
Notre hôtel, au cœur de la vielle ville
Les bagages sont transportés en tricycle. La circulation des voitures n'est pas possible.
La vieille ville de Lijiang a été construite sous la dynastie des Nan Song, il y a maintenant 800 ans. La ville avait une position stratégique en terme de décision politique et militaire dans le nord-ouest du Yunnan. Elle représente aussi un lieu important pour le commerce et l’échange de culture entre les naxis, les tibétains et les han. Comme la vieille ville est idéalement située entre le Sichuan, le Tibet et le Yunnan, c’était aussi une étape clé sur l’ancienne route du thé et des chevaux.
Les maisons d'habitation sont le plus souvent à deux étages, d'une hauteur de 7,5 m environ, plus rarement à trois étages. Leur structure de base, assise sur des fondations en pierre, est à colombage, l'ossature de bois étant généralement remplie de briques de terre crue au rez-de-chaussée et de planches aux étages supérieurs. Le revêtement des murs extérieurs est variable : il peut être entièrement en bois, ou encore en plâtre revêtu d'un badigeon à la chaux, mais le toit est toujours de tuiles. Les maisons disposent fréquemment d'une véranda ou d'un couloir extérieur.
Intérieur de l'hôtel
P1370357
P1370358
P1370360
Maisons traditionnelles de Lijiang: le rez-de-chaussée est occupé par une échoppe tandis que les pièces d'habitation se trouvent à l'étage.
Les habitants de Lijiang aiment par dessus-tout les fleurs, qu'ils cultivent avec passion.
P1370363
P1370364
Les nombreux canaux qui sillonnent la ville sont traversés par 354 ponts, ce qui explique que Lijiang porte aussi le nom de « ville des ponts ». Leurs formes sont multiples, des ponts les plus simples en planches de bois jusqu'au « ponts-corridors » qui permettent de s'abriter de la pluie, en passant par de plus classiques ponts de pierre, dallés ou à arche
Les habitants de la vieille ville de Lijiang sont très stricts au sujet de l’usage de l’eau. Il y a un célèbre puit dans la vieille ville nommé « Le puit des trois yeux». L’eau du premier œil du puit ne sert qu’à être bu, l’eau du deuxième sert à nettoyer les légumes et l’eau du dernier ne sert qu’à laver les vêtements.
P1370367
P1370368
La vieille ville de Lijiang, est installée au pied de la montagne du Dragon de Jade (Yulong Snow Mountain). L’eau de la rivière du Dragon de Jade s’écoule du nord au sud de la ville et se divise en trois bras pour traverser la vieille ville : « rivière ouest », « rivière est », « rivière du milieu ». Cela fait de Lijiang un lieu très pittoresque avec ses canaux se faufilant dans chaque ruelle et dans chaque famille.
P1370370
P1370371
P1370372
P1370373
P1370374
P1370375
P1370376
P1370377
La résidence Mu
L'histoire de la ville de Lijiang remonte au XIIIe siècle, sous la dynastie des Song du Sud, lorsque les ancêtres de la famille régnante Mu s'installent dans la nouvelle cité de Dayechang, qui prendra ensuite le nom de Dayan. La ville devient rapidement un centre administratif, puis le siège d'une préfecture en 1382 lors de la prise de contrôle par la dynastie Ming. La politique menée par la lignée héréditaire des préfets Mu , qui en aura la charge jusqu'en 1723, permettra l'agrandissement et l'embellissement constants de la ville.
P1370379
Sous les Ming, les Naxi restèrent assujettis à l'Empire. La lignée des tusi qui administraient Lijiang depuis l'époque mongole obtint de l'empereur Ming Hongwu le privilège de porter le patronyme chinois < Mu >.
P1370381
P1370382
P1370383
P1370384
P1370385
P1370386
P1370387
P1370388
En montant à la pagode Wan gu, une première terrasse offre une vue superbe sur les toits cendrés de la vielle ville.
P1370390
P1370391
La pagode WAN GU située sur la colline du Lion domine la vielle ville.
P1370393
P1370394
P1370396
P1370397
P1370399
P1370401
P1370402
P1370403
Les maisons sont dotées de grands volets permettant de fermer le rez-de-chaussée.
P1370406
P1370408
P1370409
P1370410
P1370411
Lijiang
yethidom
Author: yethidom (ID: 8016)
Posted: 2009-12-18 09:08 GMT+00:00
Mileage: 7.15 km
(1 rating)
Tags: Travel, Photography, Landscape, Grand Tour, Chine octobre 2009
Views: 1037
Comments (1)
Share
Embed this trip
Click here to load all photos (55)

La vieille ville de Lijiang (2500m d'altitude) est située dans la province du Yunnan, en Chine, au cœur de la région historique de peuplement de la minorité Naxi. Elle constitue un quartier de la ville actuelle de Lijiang.

Elle a été inscrite en 1997 sur la liste du patrimoine mondial en tant que « ville ancienne exceptionnelle sise dans un paysage spectaculaire ».

21A4DA_A
Les Naxi comptent 309 000 habitants, répartis dans la préfecture du Lijiang et dans toute la partie Nord du Yunnan.
Les prêtres Dongba transmettent l’histoire, la littérature et la religion du peuple Naxi. Ils se rattachent au culte Bon tibétain et pratiquent la divination et danses rituelles. C’est une religion sans temple, avec des cérémonies pratiquées pendant les fêtes et festivals.
P1370359
Notre hôtel, au cœur de la vielle ville
P1370352
Les bagages sont transportés en tricycle. La circulation des voitures n'est pas possible.
P1370354
La vieille ville de Lijiang a été construite sous la dynastie des Nan Song, il y a maintenant 800 ans. La ville avait une position stratégique en terme de décision politique et militaire dans le nord-ouest du Yunnan. Elle représente aussi un lieu important pour le commerce et l’échange de culture entre les naxis, les tibétains et les han. Comme la vieille ville est idéalement située entre le Sichuan, le Tibet et le Yunnan, c’était aussi une étape clé sur l’ancienne route du thé et des chevaux.
P1370355
Les maisons d'habitation sont le plus souvent à deux étages, d'une hauteur de 7,5 m environ, plus rarement à trois étages. Leur structure de base, assise sur des fondations en pierre, est à colombage, l'ossature de bois étant généralement remplie de briques de terre crue au rez-de-chaussée et de planches aux étages supérieurs. Le revêtement des murs extérieurs est variable : il peut être entièrement en bois, ou encore en plâtre revêtu d'un badigeon à la chaux, mais le toit est toujours de tuiles. Les maisons disposent fréquemment d'une véranda ou d'un couloir extérieur.
P1370356
Intérieur de l'hôtel
P1370357
P1370358
P1370360
P1370361
Maisons traditionnelles de Lijiang: le rez-de-chaussée est occupé par une échoppe tandis que les pièces d'habitation se trouvent à l'étage.
P1370362
Les habitants de Lijiang aiment par dessus-tout les fleurs, qu'ils cultivent avec passion.
P1370363
P1370364
P1370365
Les nombreux canaux qui sillonnent la ville sont traversés par 354 ponts, ce qui explique que Lijiang porte aussi le nom de « ville des ponts ». Leurs formes sont multiples, des ponts les plus simples en planches de bois jusqu'au « ponts-corridors » qui permettent de s'abriter de la pluie, en passant par de plus classiques ponts de pierre, dallés ou à arche
P1370366
Les habitants de la vieille ville de Lijiang sont très stricts au sujet de l’usage de l’eau. Il y a un célèbre puit dans la vieille ville nommé « Le puit des trois yeux». L’eau du premier œil du puit ne sert qu’à être bu, l’eau du deuxième sert à nettoyer les légumes et l’eau du dernier ne sert qu’à laver les vêtements.
P1370367
P1370368
P1370369
La vieille ville de Lijiang, est installée au pied de la montagne du Dragon de Jade (Yulong Snow Mountain). L’eau de la rivière du Dragon de Jade s’écoule du nord au sud de la ville et se divise en trois bras pour traverser la vieille ville : « rivière ouest », « rivière est », « rivière du milieu ». Cela fait de Lijiang un lieu très pittoresque avec ses canaux se faufilant dans chaque ruelle et dans chaque famille.
P1370370
P1370371
P1370372
P1370373
P1370374
P1370375
P1370376
P1370377
P1370378
La résidence Mu
L'histoire de la ville de Lijiang remonte au XIIIe siècle, sous la dynastie des Song du Sud, lorsque les ancêtres de la famille régnante Mu s'installent dans la nouvelle cité de Dayechang, qui prendra ensuite le nom de Dayan. La ville devient rapidement un centre administratif, puis le siège d'une préfecture en 1382 lors de la prise de contrôle par la dynastie Ming. La politique menée par la lignée héréditaire des préfets Mu , qui en aura la charge jusqu'en 1723, permettra l'agrandissement et l'embellissement constants de la ville.
P1370379
P1370380
Sous les Ming, les Naxi restèrent assujettis à l'Empire. La lignée des tusi qui administraient Lijiang depuis l'époque mongole obtint de l'empereur Ming Hongwu le privilège de porter le patronyme chinois < Mu >.
P1370381
P1370382
P1370383
P1370384
P1370385
P1370386
P1370387
P1370388
P1370389
En montant à la pagode Wan gu, une première terrasse offre une vue superbe sur les toits cendrés de la vielle ville.
P1370390
P1370391
P1370392
La pagode WAN GU située sur la colline du Lion domine la vielle ville.
P1370393
P1370394
P1370396
P1370397
P1370399
P1370401
P1370402
P1370403
P1370404
Les maisons sont dotées de grands volets permettant de fermer le rez-de-chaussée.
P1370406
P1370408
P1370409
P1370410
P1370411
Post to:
FacebookMySpaceDiggDelicious
StumbleUponGoogle BookmarksYahoo! Bookmarks
FunPHEMiDEMi

Comments

Loading...

Leave your comment

Name:
Email: (Optional)
URL: (Optional)
Message:
You can use some HTML tags, such as <b>, <i>, <u>, <s>
Verification:


Regenerate
 
©2017 Mobile Action Technology, Inc.