Huitième jour Thames - Rotorua, 305 Km.
Pluie presque toute la journée.

Bien que la péninsule est proche de grands centres de population comme Auckland à l'ouest et Tauranga au sud-est, sa nature luxuriante signifie qu'une grande partie de celle-ci est relativement isolée. Un parc forestier couvre une grande partie de la péninsule.
Après le passage du col à 440 m, nous descendons en direction de la Bay of Plenty

La péninsule est escarpé et accidentée, et est en grande partie couverte par la forêt humide tempérée. La chaîne de Coromandel forme une colonne vertébrale pour la péninsule s'élevant à près de 900 mètres, et la grande île nommée Grande Barrière, qui se trouve au-delà de la pointe nord, peut être considéré comme une extension de la châine. l'île Grande Barrière est séparée du Cap Colville sur la côte nord de la péninsule par le canal de Colville.
Nous voyons beaucoup de pukeko avec ce temps très humide, le nom Pukeko est d'origine maori.
Il fréquente les terres marécageuses et les pâturages, se nourrissant de divers végétaux palustres ou herbacés. Il se nourrit également d'animaux, principalement d'insectes et d'araignées, mais également de grenouilles, de petits oiseaux et d'oeufs.
Cette poule sultane construit son nid sur une plateforme, au sein des herbes ou des blocs rocheux immergés.
Occupant un site privilégié sur la côte orientale de la péninsule de Coromandel, la ville de Whangamata est bordée par la baie de l'abondance (bay of plenty).
Le centre-ville s'étend sur une presqu'île bordée par les rivières Moana Anu Anu et Otahu. Sa façade orientale est occupée par deux larges plages ouvertes sur la baie de l'abondance. Un banc de sable (The Bar) et un archipel (Îles Hauturu, Whenuakura et Rawengaiti) sont situés au large.
La conjugaison de forts courants, d'un banc de sable et de petites îles permettent la formation de puissantes déferlantes, faisant de la ville la « capitale néo-zélandaise du surf » fréquentée par de nombreux amateurs de ce sport.
Plusieurs spots de surf sont ainsi situés à Whangamata ainsi que dans les environs (plages de Onemana, Whiritoa et Opoutere notamment).
Malgré ce temps très humide la compétition à lieu.
Whangamata
Waihi est une ville dans le district de Hauraki, surtout connu pour être la ville de la mine d'or. Il avait une population de 4503 au recensement de 2006
Waihi  fut l'un des grands districts aurifères du monde. Le canton a grandi autour de l'exploitation minière depuis la découverte d'or en 1878 par les prospecteurs John McCombie et Robert Lee.
Les échantillons de roches qu'ils avaient envoyés à doser n'ont pas été jugé utile, de sorte qu'ils ont quitté la zone.
Un petit musée très bien documenté, explique toute l'histoire de la mine dans le moindre détail.
La mine Martha a fini par devenir l'une des mines d'or et d'argent les plus importantes au monde. Waihi  a prospéré avec la mine, en 1908, la ville avait la plus forte croissance dans la province d'Auckland, trois fois la taille de Hamilton.
Leur revendication a été reprise par William Nicholl en 1879. Il a retenu 5 acres (20.000 m 2 ), en appelant «Martha». Plusieurs petites créances ont été fusionnés pour former la Compagnie Martha. En 1882, la première machine à briser le rocher aurifère était en fonctionnement.
Waihi
Martha la nièce favorite de William Nicholl.
Waihi
John McCombie celui qui a découvert la mine avec Robert Lee.
Waihi
En 1952, lorsque la mine Martha à  fermé, environ 5,6 millions d'onces (174,160 kg) d'or et 38,4 millions d'onces (1,193,180 kg) d'argent avait été produite à partir de 11,932 millions de tonnes de minerai. avec un total de 160 km de tunnels qui avaient été creusés dans le quartz de la coline Martha.
Cependant, l'exploitation minière a ensuite repris dans les années 1980.
Une fosse à ciel ouvert a été creusée au-dessus de l'ancienne mine souterraine, avec quelques protestations
Les plans visant à arrêter les opérations dans les années 2000 ont finalement été mis de côté, et la Newmont Mining Corporation a investit dans l'extension. En 2009, la mine représente environ 25-30% de l'économie locale.
En 1878 les Maoris locaux étaient en colère car l'exploitation  se faisait sur une terre sacrée.

L'exploitation minière demeure le principal employeur de la région.
Le report de la fermeture de la mine depuis longtemps promis et la réalisation du lac de loisir prévu en 2007.
La société Newmont restera jusqu'en 2017
Waihi
Waihi
Le centre ville très bien aménagé.
Hôtel Rob Roy
L'hôtel fondé en 1896 où venait Rob Roy est très bien conservé.
Katikati est connue pour ses nombreuses peintures murales peintes sur les murs des bâtiments commerciaux, a commencé dans les années 1990 comme un projet visant à relancer l'intérêt touristique de la ville et du district, en effet l'effort a été reconnu par l'attribution de prix en Nouvelle-Zélande "plus belle petite ville" pour des villes de moins de 8.000 habitants en 2005 by the Keep New Zealand Beautiful Society.
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
P1020626
Katikati
Katikati
P1020629
Katikati
Plage à Mount Maunganui
Mount Maunganui est un faubourg de la ville de Tauranga. Elle est située sur une péninsule au nord de Tauranga et à l'est de l'autre faubourg qu'est Papamoa. En Nouvelle-Zélande, la ville est le plus souvent appelée The Mount.
Mount Maunganui est principalement une ville côtière touristique, bien que le port de Tauranga, très proche soit le second plus important du pays. On pratique largement le surf à Mount Maunganui ainsi que sur plusieurs kilomètres vers l'est.
Mount Maunganui désigne également le volcan en sommeil situé à l'extrémité ouest de la ville et de la péninsule.
L'histoire du Berry Furry
En 1904, un modeste professeur d'école plante des graines de la «groseille de Chine» d'abord dans notre sol riche. Les vignes et  l'industrie ont prospéré au-delà de toutes les attentes. Le kiwi, de la vallée Yangtzee en Chine, rebaptisée par la suite, est aujourd'hui l'une des principales exportations de Nouvelle-Zélande, et l'histoire de son succès est un véritable témoignage de l'ingéniosité de kiwi.
Après 50 ans de développement agricole, de recherche, d'innovation et d'expertise, la Nouvelle-Zélande a créé une forme parfaite, délicieux, un fruit nutritif et polyvalent. La Nouvelle-Zélande a la réputation d'être non poluée et le kiwi cultivés ici à Te Puke est justement connu comme le meilleur dans le monde.
Le kiwi est vraiment différent de tous les autres fruits dans le monde. Un Kiwi a deux fois la quantité de vitamine C d'une orange et un niveau très élevé de vitamine E (deux fois plus qu'un avocat). Les kiwis ont également une teneur très élevée en fibres. Les kiwis cultivés ici ont une exceptionnelles qualités de conservation. Au réfrigérateur (à environ 0,5°C), permet de conserver le fruit dans un état magnifique pour un maximum de 9 mois! Cela signifie que le fruit nous prenons en avril vous pouvez toujours manger «frais» en janvier de l'année suivante!
L'exportation commerciale des kiwis cultivés dans ce domaine de Te Puke a débuté en 1953, avec les premières expéditions à destination de Londres. Les vignes mêmes qui ont produit ces premières livraisons sont encore prospères et encore gorgé de fruits dès aujourd'hui!
Aujourd'hui, 100 millions de plateaux de Kiwi sont envoyés à partir de la Nouvelle-Zélande à 62 pays à travers le monde. Parmis ces exportations, près de 90% proviennent de cette zonne - la capitale du kiwi du monde!
Arrivée à notre hôtel dans la ville des geysers.
Accueillis par un sympathique maori.

Suite du voyage NZ09:
http://www.a-trip.com/tracks/view/152147

Tout notre voyage sur:
http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
NZ08 Thames - Rotorua
yethidom
Author: yethidom (ID: 8016)
Posted: 2012-12-22 12:41 GMT+00:00
Mileage: 305.47 km
(1 rating)
Tags: Travel, Hiking, Landscape, People, Animals
Views: 617
Share
Embed this trip
Click here to load all photos (53)

40 jours et 8500 Km en Nouvelle Zélande

Thames Rotorua
 Huitième jour Thames - Rotorua, 305 Km.
Thames
Pluie presque toute la journée.

Bien que la péninsule est proche de grands centres de population comme Auckland à l'ouest et Tauranga au sud-est, sa nature luxuriante signifie qu'une grande partie de celle-ci est relativement isolée. Un parc forestier couvre une grande partie de la péninsule.
Chaîne de Coromandel
Après le passage du col à 440 m, nous descendons en direction de la Bay of Plenty

La péninsule est escarpé et accidentée, et est en grande partie couverte par la forêt humide tempérée. La chaîne de Coromandel forme une colonne vertébrale pour la péninsule s'élevant à près de 900 mètres, et la grande île nommée Grande Barrière, qui se trouve au-delà de la pointe nord, peut être considéré comme une extension de la châine. l'île Grande Barrière est séparée du Cap Colville sur la côte nord de la péninsule par le canal de Colville.
Pukeko
Nous voyons beaucoup de pukeko avec ce temps très humide, le nom Pukeko est d'origine maori.
Il fréquente les terres marécageuses et les pâturages, se nourrissant de divers végétaux palustres ou herbacés. Il se nourrit également d'animaux, principalement d'insectes et d'araignées, mais également de grenouilles, de petits oiseaux et d'oeufs.
Cette poule sultane construit son nid sur une plateforme, au sein des herbes ou des blocs rocheux immergés.
Whangamata
Occupant un site privilégié sur la côte orientale de la péninsule de Coromandel, la ville de Whangamata est bordée par la baie de l'abondance (bay of plenty).
Whangamata
Le centre-ville s'étend sur une presqu'île bordée par les rivières Moana Anu Anu et Otahu. Sa façade orientale est occupée par deux larges plages ouvertes sur la baie de l'abondance. Un banc de sable (The Bar) et un archipel (Îles Hauturu, Whenuakura et Rawengaiti) sont situés au large.
Whangamata
La conjugaison de forts courants, d'un banc de sable et de petites îles permettent la formation de puissantes déferlantes, faisant de la ville la « capitale néo-zélandaise du surf » fréquentée par de nombreux amateurs de ce sport.
Whangamata
Plusieurs spots de surf sont ainsi situés à Whangamata ainsi que dans les environs (plages de Onemana, Whiritoa et Opoutere notamment).
Whangamata
Malgré ce temps très humide la compétition à lieu.
Whangamata
Waihi
Waihi est une ville dans le district de Hauraki, surtout connu pour être la ville de la mine d'or. Il avait une population de 4503 au recensement de 2006
Waihi
Waihi fut l'un des grands districts aurifères du monde. Le canton a grandi autour de l'exploitation minière depuis la découverte d'or en 1878 par les prospecteurs John McCombie et Robert Lee.
Les échantillons de roches qu'ils avaient envoyés à doser n'ont pas été jugé utile, de sorte qu'ils ont quitté la zone.
Waihi
Un petit musée très bien documenté, explique toute l'histoire de la mine dans le moindre détail.
Waihi
La mine Martha a fini par devenir l'une des mines d'or et d'argent les plus importantes au monde. Waihi a prospéré avec la mine, en 1908, la ville avait la plus forte croissance dans la province d'Auckland, trois fois la taille de Hamilton.
Waihi
Leur revendication a été reprise par William Nicholl en 1879. Il a retenu 5 acres (20.000 m 2 ), en appelant «Martha». Plusieurs petites créances ont été fusionnés pour former la Compagnie Martha. En 1882, la première machine à briser le rocher aurifère était en fonctionnement.
Waihi
Waihi
Martha la nièce favorite de William Nicholl.
Waihi
Waihi
John McCombie celui qui a découvert la mine avec Robert Lee.
Waihi
Waihi
En 1952, lorsque la mine Martha à fermé, environ 5,6 millions d'onces (174,160 kg) d'or et 38,4 millions d'onces (1,193,180 kg) d'argent avait été produite à partir de 11,932 millions de tonnes de minerai. avec un total de 160 km de tunnels qui avaient été creusés dans le quartz de la coline Martha.
Waihi
Cependant, l'exploitation minière a ensuite repris dans les années 1980.
Une fosse à ciel ouvert a été creusée au-dessus de l'ancienne mine souterraine, avec quelques protestations
Les plans visant à arrêter les opérations dans les années 2000 ont finalement été mis de côté, et la Newmont Mining Corporation a investit dans l'extension. En 2009, la mine représente environ 25-30% de l'économie locale.
Waihi
En 1878 les Maoris locaux étaient en colère car l'exploitation se faisait sur une terre sacrée.

L'exploitation minière demeure le principal employeur de la région.
Le report de la fermeture de la mine depuis longtemps promis et la réalisation du lac de loisir prévu en 2007.
La société Newmont restera jusqu'en 2017
Waihi
Waihi
Waihi
Le centre ville très bien aménagé.
Waihi
Hôtel Rob Roy
Waihi
L'hôtel fondé en 1896 où venait Rob Roy est très bien conservé.
Katikati
Katikati est connue pour ses nombreuses peintures murales peintes sur les murs des bâtiments commerciaux, a commencé dans les années 1990 comme un projet visant à relancer l'intérêt touristique de la ville et du district, en effet l'effort a été reconnu par l'attribution de prix en Nouvelle-Zélande "plus belle petite ville" pour des villes de moins de 8.000 habitants en 2005 by the Keep New Zealand Beautiful Society.
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
Katikati
P1020626
Katikati
Katikati
P1020629
Katikati
Mount Maunganui
Plage à Mount Maunganui
Mount Maunganui
Mount Maunganui est un faubourg de la ville de Tauranga. Elle est située sur une péninsule au nord de Tauranga et à l'est de l'autre faubourg qu'est Papamoa. En Nouvelle-Zélande, la ville est le plus souvent appelée The Mount.
Mount Maunganui
Mount Maunganui est principalement une ville côtière touristique, bien que le port de Tauranga, très proche soit le second plus important du pays. On pratique largement le surf à Mount Maunganui ainsi que sur plusieurs kilomètres vers l'est.
Mount Maunganui
Mount Maunganui désigne également le volcan en sommeil situé à l'extrémité ouest de la ville et de la péninsule.
P1020636
L'histoire du Berry Furry
En 1904, un modeste professeur d'école plante des graines de la «groseille de Chine» d'abord dans notre sol riche. Les vignes et l'industrie ont prospéré au-delà de toutes les attentes. Le kiwi, de la vallée Yangtzee en Chine, rebaptisée par la suite, est aujourd'hui l'une des principales exportations de Nouvelle-Zélande, et l'histoire de son succès est un véritable témoignage de l'ingéniosité de kiwi.
Te Puke
Après 50 ans de développement agricole, de recherche, d'innovation et d'expertise, la Nouvelle-Zélande a créé une forme parfaite, délicieux, un fruit nutritif et polyvalent. La Nouvelle-Zélande a la réputation d'être non poluée et le kiwi cultivés ici à Te Puke est justement connu comme le meilleur dans le monde.
Te Puke
Le kiwi est vraiment différent de tous les autres fruits dans le monde. Un Kiwi a deux fois la quantité de vitamine C d'une orange et un niveau très élevé de vitamine E (deux fois plus qu'un avocat). Les kiwis ont également une teneur très élevée en fibres. Les kiwis cultivés ici ont une exceptionnelles qualités de conservation. Au réfrigérateur (à environ 0,5°C), permet de conserver le fruit dans un état magnifique pour un maximum de 9 mois! Cela signifie que le fruit nous prenons en avril vous pouvez toujours manger «frais» en janvier de l'année suivante!
Te Puke
L'exportation commerciale des kiwis cultivés dans ce domaine de Te Puke a débuté en 1953, avec les premières expéditions à destination de Londres. Les vignes mêmes qui ont produit ces premières livraisons sont encore prospères et encore gorgé de fruits dès aujourd'hui!
Aujourd'hui, 100 millions de plateaux de Kiwi sont envoyés à partir de la Nouvelle-Zélande à 62 pays à travers le monde. Parmis ces exportations, près de 90% proviennent de cette zonne - la capitale du kiwi du monde!
Rotorua
Arrivée à notre hôtel dans la ville des geysers.
Rotorua
Accueillis par un sympathique maori.

Suite du voyage NZ09:
http://www.a-trip.com/tracks/view/152147

Tout notre voyage sur:
http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
Post to:
FacebookMySpaceDiggDelicious
StumbleUponGoogle BookmarksYahoo! Bookmarks
FunPHEMiDEMi

Comments

Loading...

Leave your comment

Name:
Email: (Optional)
URL: (Optional)
Message:
You can use some HTML tags, such as <b>, <i>, <u>, <s>
Verification:


Regenerate
 
©2017 Mobile Action Technology, Inc.