Situé dans une région où se rejoignent les plaques tectoniques pacifique, eurasienne et philippine, la montagne est un stratovolcan toujours considéré comme actif, sa dernière éruption s'étant produite fin 1707, bien que le risque éruptif soit actuellement considéré comme faible.
A son sommet a été construit un observatoire météorologique et malgré les conditions climatiques rigoureuses, la montagne est une destination extrêmement populaire en particulier pour les Japonais, qu'ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu'il représente.
Arrivés la veille à Fujikawagushiko en pleine tempête (sur tout le Japon), impossible de sortir de notre chambre. Aujourd'hui, ciel bleu. Cette nuit la tempèrature est passée au dessous de 0°C, les flaques d'eau sont remplacées par des plaques de glace. Départ de notre hôtel ( Sawa Hotel) vers 10h. Les fils électrique sont nombreux au Japon et masquent souvent la vue.
A proximité de notre hôtel un bâtiment abrite cette salle de jeux.
Le pachinko est un appareil qu’on peut décrire comme un croisement entre un flipper et une machine à sous. Sa version originelle aurait été importée de Chicago, alors capitale de l'industrie du flipper, par un détaillant d'Osaka à la fin de l'ère Taisho et progressivement modifié.
Destiné à l'origine aux enfants, qui y jouaient dans des espaces de jeux en plein-air du quartier de jeux d'Osaka Sennichimae. Le succès aidant, des salles de pachinko sont ouvertes dans tout le Japon, souvent à côté d’un petit nombre de machines à sous. Le pays compterait aujourd'hui environ 15 000 salles de pachinko équipées de 2 000 000 de machines. Un Japonais sur 4 y jouerait régulièrement.
Les jeux d'argents étant interdits au Japon, les gains (billes) sont échangés contre des lots qui sont eux-mêmes ensuite échangés contre de l'argent dans les boutiques avoisinantes et souvent tenues par la mafia japonaise.
Fujikawaguchiko (ou Kawaguchiko) appartient à la préfecture de Yamanashi qui se trouve sur le côté ouest de la région du South Kanto. La ville située au pied du Mt Fuji ( le symbole du Japon). Le nom de la ville est connu comme l'un des plus longs au Japon.
En Septembre 2011, le village a une population estimée à 26 084. La superficie totale est de 158.51 km ².
Fujikawaguchiko sert toute l'année de lieu de départ pour les personnes qui veulent escalader le mont Fuji. La ville est située à une altitude approximative de 800 mètres, ce qui explique des étés relativement frais et des hivers fréquemment glacials.
Le lac Kawaguchi  littéralement « lac de l'estuaire ») s'étend au nord du mont Fuji.
Il est le plus connu et le plus septentrional des fujigoko. Il fait partie du parc national de Fuji-Hakone-Izu.
Sur ses rives se trouve le Musée d'art Kawaguchiko, dans lequel on peut voir une petite collection de peintures et de photographies directement liée avec le mont Fuji.
Croisières sur la lac Kawaguchi
Tour nautique du lac Kawaguchi, d'une durée approximative de 30 mn.
Départs toutes les 45 mn de 9h00 à 16h30 l'hiver, et toutes les 40 mn de 9h00 à 17h40 l'été.
A 10 mn à pied de la gare de Kawaguchiko.
Tarif : 900 yens (environ 9 euros)
Le lac Kawaguchi se situe au centre des Cinq Lacs. Il est très célèbre pour refléter, comme dans un miroir inversé, la face nord du mont Fuji. Une vue splendide du lac peut être observée du mont Tenjo en prenant un téléphérique à partir de la rive est.
Le mont Fuji est visible les jours de beau temps de Tokyo situé à moins de 100 kilomètres au nord-est.
Il est bordé au nord par les cinq lacs Fujigoko : le lac Motosu, le lac Shoji, le lac Sai, le lac Kawaguchi et le lac Yamanaka. De ces plans d'eau ainsi que du lac Ashi s'offre une vue remarquable sur le volcan.
 A ses pieds s'étend la forêt d'Aokigahara ainsi que des villes comme Gotenba à l'est, Fujiyoshida au nord et Fujinomiya au sud-ouest reliées avec le reste de la mégalopole japonaise, dont l'agglomération de Tokyo qui se trouve au nord-est, par un dense réseau de communication constitué de routes, d'une autoroute et d'un tronçon du réseau de trains à grande vitesse Shinkansen.
La topographie du mont Fuji est dictée par le volcanisme dont il est né : de la forme d'un cône quasi-symétrique de trente kilomètres à sa base, ses pentes prononcées et régulières s'élèvent jusqu'à 3 776 mètres d'altitude, conférant un volume de 870 km3 à ce stratovolcan.
 Il est couronné par un cratère de 500 à 700 mètres de diamètre pour une profondeur comprise entre 100 et 250 mètres. La seule véritable irrégularité de ses pentes est constituée par le cratère Hoei-zan situé approximativement à 2 300 mètres d'altitude.
P1070774
P1070778
Plaque d'égout.
Le téléphérique de Kachi Kachi monte à 400 mètres de la rive orientale du lac Kawaguchiko à une terrasse d'observation près de la crête du mont Tenjo. De la terrasse d'observation, qui se trouve plus de 1000 mètres au-dessus du niveau des mers, il y a des vues panoramiques sur le lac ci-dessous et de le mont Fuji
Notre ticket pour le téléphérique

Heures d'ouverture:	9:00 à 17:00 (Mars à Novembre) 
...........................9:30 à 16:40 (Décembre à Février) 
Départs tous les cinq à dix minutes
Pas de jours de fermeture
Admission: 700 yens (aller-retour), 400 yens (aller simple)

630 yens A/R en prennant un bon à l'office du tourisme située en gare de Kawaguchiko.
Le nom historique du téléphérique Dazai Osamu "Kachi Kachi Yama", C’est l’histoire d’un lapin qui prend sa revanche sur un voleur (en japonais raton laveur) tanuki en lui mettant le feu et en le noyant dans une rivière. Ces animaux décorent les cabines et le point d'observation et sont étonnamment accueillant pour les enfants compte tenu de leur contexte macabre.
P1070782
P1070783
P1070787
P1070788
Au sommet du téléphérique, le lapin et le raton laveur.
Du fait de l'altitude élevée du sommet du mont Fuji, plusieurs climats s'étagent le long de ses pentes. Une grande partie de la montagne se trouve au-delà de l'étage alpin où règne un climat montagnard très froid et venteux en raison de l'altitude ce qui y limite le maintien de la végétation qui n'a toujours pas réussi à se régénérer complètement depuis la dernière éruption survenue il y a trois siècles. Ce climat rigoureux ne permet pas la fonte prononcée de la neige tombée au cours de l'hiver et qui se maintient jusqu'au mois de mai, des névés subsistant parfois toute l'année. Le bas des pentes est en revanche couvert de forêts et les pieds de la montagne, jouissant d'un climat plus tempéré, sont cultivés
La température moyenne annuelle est de -6,5 °C et les températures moyennes mensuelles s'étalent de -18 °C à +8 °C en août. Les records de température enregistrés sont de +18,2 °C le 16 août 2007 et de -35,5 °C. Le 25 septembre 1966, la station météorologique a également mesuré la vitesse record de vent pour le Japon avec 91 m/s, soit environ 330 km/h, au moment du passage d'un typhon.
P1070798
P1070806
P1070807
La haute altitude du mont Fuji et son éloignement relatif par rapport aux autres montagnes du Japon provoquent parfois en cas de vent l'apparition de turbulences atmosphériques appelées allée de tourbillons de Karman. Ainsi, le 5 mars 1966, le Boeing 707 du vol 911 de la British Overseas Airways Corporation, pris dans ce type de turbulences, se disloque en plein vol et s'écrase près du mont Fuji, peu de temps après son décollage de l'aéroport international de Tokyo-Haneda, en ne laissant aucun rescapé (113 passagers et 11 membres d'équipage étaient présents dans l'appareil)
P1070829
P1070830
La première ascension connue du mont Fuji est datée de 663 et a été réalisée par un moine bouddhiste anonyme. Le premier non-Japonais à gravir le volcan est sir Rutherford Alcock en 1860. Le sommet, du fait de sa nature sacrée remontant à des temps anciens, était interdit d'ascension aux femmes jusqu'à l'ère Meiji. Depuis, il constitue une destination touristique populaire et nombreux sont les Japonais qui le gravissent au moins une fois dans leur vie
P1070843
P1070855
P1070854_A
P1070856
P1070860
P1070858
Légende du Mont Kachi Kachi écrite par Nami Sugimoto en1948
Il était une fois il y longtemps un vieil homme et une vieille femme qui vivaient ensemble paisiblement.
Un jour, ils trouvèrent un raton laveur en train de manger les graines qu'ils voulaient semer dans la montagne.
Le lendemain, ils posèrent un piège pour le capturer.
Le raton laveur présenta ses excuses, promis de ne pas recommancer pour être pardonné.
Toutefois, le raton laveur trahis sa promesse.
Un lapin, un bon ami du vieil homme et de la vieille femme, leur proposa de les venger.
Le lapin et le raton laveur allèrent à la montagne pour recueillir du bois de chauffage.
Sur le chemin du retour, le lapin mis le feu au bois que le raton laveur portait
Ce qui lui a brûlé le dos

Mais le lapin nétant pas satisfait
Le lendemain ils allèrent à la rivière.
Le bateau fabriqué par le raton laveur coula parce qu’il était fait de boue.
Le lapin avait enfin obtenu sa revanche
 Voilà pourquoi on trouve un peu partout ces deux bestioles en Haut et en bas du téléphérique.
P1070882
P1070884_A
P1070887_A
L'ascension du mont Fuji est relativement aisée bien que pouvant se révéler éprouvante du fait de la grande distance horizontale à parcourir entre le lieu de départ pédestre et le sommet. Il arrive que ses sentiers soient bondés, le volcan étant un lieu de pèlerinage populaire, hormis en hiver lorsqu'il est alors recouvert de neige et de glace.
La période la plus fréquentée pour gravir le mont Fuji dure du 1er juillet au 27 août en raison de l'ouverture estivale des refuges et autres commodités touristiques ainsi que de la circulation des bus jusqu'à la cinquième station, la dernière accessible par la route et la plus proche du sommet. Chaque année, le nombre de visiteurs gravissant le mont Fuji est estimé entre 100 000 et 200 000 personnes, dont 30 % d'étrangers
L'excellent site hyperdia: http://www.hyperdia.com/en/cgi/en/search.html?
permet une recherche rapide des horaires et correspondances pour aller d'une ville à une autre en train.
Avec nos Rail Pass, forfait 14 jours parcours en trains illimités ( sauf quelques trains rapides ou lignes privées)
Notre train ( un chef d'oeuvre ) nous conduit dans un premier temps à Otsuki.
Très décoré, il relie un immense parc d'attractions Fuji-Q Highland à 
la ville d'Otsuki en à peine une heure.
C'est un train privé, nous avons donc payé 11 euros par personne.
P1070894
Depuis notre train, une des dernières vue sur le Fuji.
Nous faisons un arrêt à Fuji-Q Highland après 2 minutes de notre départ. C'est un immense parc d'attractions situé à Fujiyoshida à proximité de Kawaguchiko

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuji-Q_Highland
P1070903
P1070907
P1070908
Encore le Fuji à travers les cerisiers qui commencent à fleurir.
Puis c'est la campagne,
Un bâtiment en construction avec des échafaudages métalliques.
Dommage le bambou n'est plus beaucoup utilisé.
Le controleur avec son masque
au Japon, on ne partage pas ses microbes au tout venant ! La promiscuité des transports et la concentration de population avait imposé cette pratique, afin d'éviter de transformer le moindre virus en pandémie dévastatrice.
C'est pourquoi, il est normal de porter un masque quand on est malade... ou quand on ne veut pas le devenir.
P1070923
P1070927
Ceci n'est pas une décoration dans le train, je regarde souvent ce panneau pour connaître notre position.
Nous quittons notre joli train à Otsuki.
Boutique sur les quais de la gare de Shin-Yokohama
P1070943
Cette fois le Fuji n'est plus qu'un poster.
Le Shinkansen Hikari 523 va parcourir en 2h30 les 524 km qui séparent les villes de Shin-Yokohama et Shin-Osaka notre étape du soir ( soit une myenne de 210 km/H )
P1070949
P1070960
Nous arrivons à Osaka vers 20h30 après 7 h de train pour parcourir environ 600 km.
Informations en parties recueillis sur wikipedia

Mes autres présentations: Argentine, Australie, Chine, Japon, Malaisie, Nouvelle Zélande, Portugal, ect. ---> sur:

http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
Mt Fuji (Japon 2012)
yethidom
Author: yethidom (ID: 8016)
Posted: 2012-06-10 20:34 GMT+00:00
Mileage: 607.72 km
(1 rating)
Tags: Travel, Photography, Landscape, People, Animals, Voyage 2012
Views: 987
Share
Embed this trip
Click here to load all photos (78)

Le Mont Fuji avec 3 776 mètres d'altitude est le point culminant du Japon.

Mont Fuji_Japon
Situé dans une région où se rejoignent les plaques tectoniques pacifique, eurasienne et philippine, la montagne est un stratovolcan toujours considéré comme actif, sa dernière éruption s'étant produite fin 1707, bien que le risque éruptif soit actuellement considéré comme faible.
Mont Fuji
A son sommet a été construit un observatoire météorologique et malgré les conditions climatiques rigoureuses, la montagne est une destination extrêmement populaire en particulier pour les Japonais, qu'ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu'il représente.
Fujikawaguchiko
Arrivés la veille à Fujikawagushiko en pleine tempête (sur tout le Japon), impossible de sortir de notre chambre. Aujourd'hui, ciel bleu. Cette nuit la tempèrature est passée au dessous de 0°C, les flaques d'eau sont remplacées par des plaques de glace. Départ de notre hôtel ( Sawa Hotel) vers 10h. Les fils électrique sont nombreux au Japon et masquent souvent la vue.
Pachinko
A proximité de notre hôtel un bâtiment abrite cette salle de jeux.
Le pachinko est un appareil qu’on peut décrire comme un croisement entre un flipper et une machine à sous. Sa version originelle aurait été importée de Chicago, alors capitale de l'industrie du flipper, par un détaillant d'Osaka à la fin de l'ère Taisho et progressivement modifié.
Pachinko
Destiné à l'origine aux enfants, qui y jouaient dans des espaces de jeux en plein-air du quartier de jeux d'Osaka Sennichimae. Le succès aidant, des salles de pachinko sont ouvertes dans tout le Japon, souvent à côté d’un petit nombre de machines à sous. Le pays compterait aujourd'hui environ 15 000 salles de pachinko équipées de 2 000 000 de machines. Un Japonais sur 4 y jouerait régulièrement.
Les jeux d'argents étant interdits au Japon, les gains (billes) sont échangés contre des lots qui sont eux-mêmes ensuite échangés contre de l'argent dans les boutiques avoisinantes et souvent tenues par la mafia japonaise.
Fujikawaguchiko
Fujikawaguchiko (ou Kawaguchiko) appartient à la préfecture de Yamanashi qui se trouve sur le côté ouest de la région du South Kanto. La ville située au pied du Mt Fuji ( le symbole du Japon). Le nom de la ville est connu comme l'un des plus longs au Japon.
En Septembre 2011, le village a une population estimée à 26 084. La superficie totale est de 158.51 km ².
Fujikawaguchiko
Fujikawaguchiko sert toute l'année de lieu de départ pour les personnes qui veulent escalader le mont Fuji. La ville est située à une altitude approximative de 800 mètres, ce qui explique des étés relativement frais et des hivers fréquemment glacials.
Lac Kawaguchi
Le lac Kawaguchi littéralement « lac de l'estuaire ») s'étend au nord du mont Fuji.
Il est le plus connu et le plus septentrional des fujigoko. Il fait partie du parc national de Fuji-Hakone-Izu.
Sur ses rives se trouve le Musée d'art Kawaguchiko, dans lequel on peut voir une petite collection de peintures et de photographies directement liée avec le mont Fuji.
P1070723
Croisières sur la lac Kawaguchi
Tour nautique du lac Kawaguchi, d'une durée approximative de 30 mn.
Départs toutes les 45 mn de 9h00 à 16h30 l'hiver, et toutes les 40 mn de 9h00 à 17h40 l'été.
A 10 mn à pied de la gare de Kawaguchiko.
Tarif : 900 yens (environ 9 euros)
P1070724
Le lac Kawaguchi se situe au centre des Cinq Lacs. Il est très célèbre pour refléter, comme dans un miroir inversé, la face nord du mont Fuji. Une vue splendide du lac peut être observée du mont Tenjo en prenant un téléphérique à partir de la rive est.
P1070726
Le mont Fuji est visible les jours de beau temps de Tokyo situé à moins de 100 kilomètres au nord-est.
P1070732
Il est bordé au nord par les cinq lacs Fujigoko : le lac Motosu, le lac Shoji, le lac Sai, le lac Kawaguchi et le lac Yamanaka. De ces plans d'eau ainsi que du lac Ashi s'offre une vue remarquable sur le volcan.
P1070740
 A ses pieds s'étend la forêt d'Aokigahara ainsi que des villes comme Gotenba à l'est, Fujiyoshida au nord et Fujinomiya au sud-ouest reliées avec le reste de la mégalopole japonaise, dont l'agglomération de Tokyo qui se trouve au nord-est, par un dense réseau de communication constitué de routes, d'une autoroute et d'un tronçon du réseau de trains à grande vitesse Shinkansen.
P1070748
La topographie du mont Fuji est dictée par le volcanisme dont il est né : de la forme d'un cône quasi-symétrique de trente kilomètres à sa base, ses pentes prononcées et régulières s'élèvent jusqu'à 3 776 mètres d'altitude, conférant un volume de 870 km3 à ce stratovolcan.
P1070760
 Il est couronné par un cratère de 500 à 700 mètres de diamètre pour une profondeur comprise entre 100 et 250 mètres. La seule véritable irrégularité de ses pentes est constituée par le cratère Hoei-zan situé approximativement à 2 300 mètres d'altitude.
P1070774
P1070778
P1070779_A
Plaque d'égout.
P1070772
Le téléphérique de Kachi Kachi monte à 400 mètres de la rive orientale du lac Kawaguchiko à une terrasse d'observation près de la crête du mont Tenjo. De la terrasse d'observation, qui se trouve plus de 1000 mètres au-dessus du niveau des mers, il y a des vues panoramiques sur le lac ci-dessous et de le mont Fuji
Ticket
Notre ticket pour le téléphérique

Heures d'ouverture: 9:00 à 17:00 (Mars à Novembre)
...........................9:30 à 16:40 (Décembre à Février)
Départs tous les cinq à dix minutes
Pas de jours de fermeture
Admission: 700 yens (aller-retour), 400 yens (aller simple)

630 yens A/R en prennant un bon à l'office du tourisme située en gare de Kawaguchiko.
P1070781
Le nom historique du téléphérique Dazai Osamu "Kachi Kachi Yama", C’est l’histoire d’un lapin qui prend sa revanche sur un voleur (en japonais raton laveur) tanuki en lui mettant le feu et en le noyant dans une rivière. Ces animaux décorent les cabines et le point d'observation et sont étonnamment accueillant pour les enfants compte tenu de leur contexte macabre.
P1070782
P1070783
P1070787
P1070788
P1070790
Au sommet du téléphérique, le lapin et le raton laveur.
P1070793
Du fait de l'altitude élevée du sommet du mont Fuji, plusieurs climats s'étagent le long de ses pentes. Une grande partie de la montagne se trouve au-delà de l'étage alpin où règne un climat montagnard très froid et venteux en raison de l'altitude ce qui y limite le maintien de la végétation qui n'a toujours pas réussi à se régénérer complètement depuis la dernière éruption survenue il y a trois siècles. Ce climat rigoureux ne permet pas la fonte prononcée de la neige tombée au cours de l'hiver et qui se maintient jusqu'au mois de mai, des névés subsistant parfois toute l'année. Le bas des pentes est en revanche couvert de forêts et les pieds de la montagne, jouissant d'un climat plus tempéré, sont cultivés
P1070795
La température moyenne annuelle est de -6,5 °C et les températures moyennes mensuelles s'étalent de -18 °C à +8 °C en août. Les records de température enregistrés sont de +18,2 °C le 16 août 2007 et de -35,5 °C. Le 25 septembre 1966, la station météorologique a également mesuré la vitesse record de vent pour le Japon avec 91 m/s, soit environ 330 km/h, au moment du passage d'un typhon.
P1070798
P1070806
P1070807
P1070821
La haute altitude du mont Fuji et son éloignement relatif par rapport aux autres montagnes du Japon provoquent parfois en cas de vent l'apparition de turbulences atmosphériques appelées allée de tourbillons de Karman. Ainsi, le 5 mars 1966, le Boeing 707 du vol 911 de la British Overseas Airways Corporation, pris dans ce type de turbulences, se disloque en plein vol et s'écrase près du mont Fuji, peu de temps après son décollage de l'aéroport international de Tokyo-Haneda, en ne laissant aucun rescapé (113 passagers et 11 membres d'équipage étaient présents dans l'appareil)
P1070829
P1070830
P1070841
La première ascension connue du mont Fuji est datée de 663 et a été réalisée par un moine bouddhiste anonyme. Le premier non-Japonais à gravir le volcan est sir Rutherford Alcock en 1860. Le sommet, du fait de sa nature sacrée remontant à des temps anciens, était interdit d'ascension aux femmes jusqu'à l'ère Meiji. Depuis, il constitue une destination touristique populaire et nombreux sont les Japonais qui le gravissent au moins une fois dans leur vie
P1070843
P1070855
P1070854_A
P1070856
P1070860
P1070858
Mont Kachi Kachi
Légende du Mont Kachi Kachi écrite par Nami Sugimoto en1948
Fuji43
Il était une fois il y longtemps un vieil homme et une vieille femme qui vivaient ensemble paisiblement.
Un jour, ils trouvèrent un raton laveur en train de manger les graines qu'ils voulaient semer dans la montagne.
Fuji44
Le lendemain, ils posèrent un piège pour le capturer.
Le raton laveur présenta ses excuses, promis de ne pas recommancer pour être pardonné.
Toutefois, le raton laveur trahis sa promesse.
Fuji45
Un lapin, un bon ami du vieil homme et de la vieille femme, leur proposa de les venger.
Fuji46
Le lapin et le raton laveur allèrent à la montagne pour recueillir du bois de chauffage.
Sur le chemin du retour, le lapin mis le feu au bois que le raton laveur portait
Fuji47
Ce qui lui a brûlé le dos

Mais le lapin nétant pas satisfait
Fuji48
Le lendemain ils allèrent à la rivière.
Le bateau fabriqué par le raton laveur coula parce qu’il était fait de boue.
Le lapin avait enfin obtenu sa revanche
P1070881
 Voilà pourquoi on trouve un peu partout ces deux bestioles en Haut et en bas du téléphérique.
P1070882
P1070884_A
P1070887_A
P1070889
L'ascension du mont Fuji est relativement aisée bien que pouvant se révéler éprouvante du fait de la grande distance horizontale à parcourir entre le lieu de départ pédestre et le sommet. Il arrive que ses sentiers soient bondés, le volcan étant un lieu de pèlerinage populaire, hormis en hiver lorsqu'il est alors recouvert de neige et de glace.
P1070890
La période la plus fréquentée pour gravir le mont Fuji dure du 1er juillet au 27 août en raison de l'ouverture estivale des refuges et autres commodités touristiques ainsi que de la circulation des bus jusqu'à la cinquième station, la dernière accessible par la route et la plus proche du sommet. Chaque année, le nombre de visiteurs gravissant le mont Fuji est estimé entre 100 000 et 200 000 personnes, dont 30 % d'étrangers
TimeTable
L'excellent site hyperdia: http://www.hyperdia.com/en/cgi/en/search.html?
permet une recherche rapide des horaires et correspondances pour aller d'une ville à une autre en train.
Avec nos Rail Pass, forfait 14 jours parcours en trains illimités ( sauf quelques trains rapides ou lignes privées)
P1070892
Notre train ( un chef d'oeuvre ) nous conduit dans un premier temps à Otsuki.
Très décoré, il relie un immense parc d'attractions Fuji-Q Highland à
la ville d'Otsuki en à peine une heure.
C'est un train privé, nous avons donc payé 11 euros par personne.
P1070894
P1070896_A
Depuis notre train, une des dernières vue sur le Fuji.
P1070901
Nous faisons un arrêt à Fuji-Q Highland après 2 minutes de notre départ. C'est un immense parc d'attractions situé à Fujiyoshida à proximité de Kawaguchiko

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuji-Q_Highland
P1070903
P1070907
P1070908
P1070914_A
Encore le Fuji à travers les cerisiers qui commencent à fleurir.
P1070917
Puis c'est la campagne,
P1070920
Un bâtiment en construction avec des échafaudages métalliques.
Dommage le bambou n'est plus beaucoup utilisé.
P1070921
Le controleur avec son masque
au Japon, on ne partage pas ses microbes au tout venant ! La promiscuité des transports et la concentration de population avait imposé cette pratique, afin d'éviter de transformer le moindre virus en pandémie dévastatrice.
C'est pourquoi, il est normal de porter un masque quand on est malade... ou quand on ne veut pas le devenir.
P1070923
P1070927
P1070929
Ceci n'est pas une décoration dans le train, je regarde souvent ce panneau pour connaître notre position.
P1070932
Nous quittons notre joli train à Otsuki.
P1070939
Boutique sur les quais de la gare de Shin-Yokohama
P1070943
P1070944
Cette fois le Fuji n'est plus qu'un poster.
P1070947
Le Shinkansen Hikari 523 va parcourir en 2h30 les 524 km qui séparent les villes de Shin-Yokohama et Shin-Osaka notre étape du soir ( soit une myenne de 210 km/H )
P1070949
P1070960
P1070961
Nous arrivons à Osaka vers 20h30 après 7 h de train pour parcourir environ 600 km.
P1070974
Informations en parties recueillis sur wikipedia

Mes autres présentations: Argentine, Australie, Chine, Japon, Malaisie, Nouvelle Zélande, Portugal, ect. ---> sur:

http://yethidom.pagesperso-orange.fr/NotreVoyage.htm
Post to:
FacebookMySpaceDiggDelicious
StumbleUponGoogle BookmarksYahoo! Bookmarks
FunPHEMiDEMi

Comments

Loading...

Leave your comment

Name:
Email: (Optional)
URL: (Optional)
Message:
You can use some HTML tags, such as <b>, <i>, <u>, <s>
Verification:


Regenerate
 
©2017 Mobile Action Technology, Inc.